Lancement de l'appel des Etats généraux pour les archives

Lundi 26 juin 2017 à partir de 14h, à la Maison de Sciences de l'Homme Paris-Nord

20, avenue George Sand, 93210, St-Denis la Plaine (Métro : Front-Populaire)

Renseignements et inscription à contact@rn2a.fr

     
  Archives… Vous avez dit Archives… Mot étrange pour certains, méconnu ou totalement inconnu pour d'autres. Il a de multiples significations et recouvre de nombreuses réalités. Il désigne à la fois les documents ou données mais aussi les institutions qui ont la charge de leur conservation.

Avec la Révolution, la République naissante décide d'organiser une administration qui a pour objectif la transparence de ses décisions. Dorénavant chaque citoyen.ne « pourra demander, dans tous les dépôts, [...] communication des pièces qu’ils renferment; elle leur sera donnée sans frais et sans déplacement, et avec les précautions convenables de surveillance » (article X du 7 messidor an II). Avec cette loi, la conservation des archives et leur communication devenaient un levier essentiel à la démocratie. Ainsi, le premier objectif des archives est administratif et juridique : il permet la justification des droits dans un cadre citoyen. Et c’est fort de ce cadre que les archives sont aussi un matériau pour renseigner l’histoire et le patrimoine de la Nation.

Aujourd’hui, le législateur définit les archives comme étant « l'ensemble des documents y compris les données, quels que soient leur date, leur lieu de conservation, leur forme et leur support, produits ou reçus par toute personne physique ou morale et par tout service ou organisme public ou privé dans l'exercice de leur activité » (Article L211-1 du Code du patrimoine). Mais, les moyens sont-ils à la hauteur des objectifs d’une République à l’ère du numérique et du 2.0 ? Pouvons-nous parler d’une véritable politique publique des archives en France permettant de conserver notre mémoire et de la transmettre ? Les citoyen.ne.s peuvent-ils accéder de la même manière aux archives de leur territoire ?

C’est à la lumière de ces questions et de la faiblesse des avancées sur ces réflexions qu’il nous a semblé important de créer une association qui puisse faire connaître et reconnaître les enjeux, les problématiques, les besoins en matière d’archives. Le Réseau national d'actions des archives (Rn2a) a donc été crée le 6 mai 2015 avec « pour objet la réflexion, le débat et l'organisation d'actions et d'initiatives qui militent pour la défense et l'illustration de la profession d'archiviste, pour la reconnaissance de la fonction archives dans chaque organisme, privé ou public, et de sa place dans la société par tous les moyens appropriés. » (Article premier des statuts).

Le Réseau souhaite :
- être un espace d'échange, de débat sur le métier et les pratiques pour être force de proposition ;
- sensibiliser les élu.e.s, les décideur.e.s, la société aux missions de collecte, de classement, de conservation et de communication ;
- sortir de l'entre-soi par des relations avec d'autres professions et associations mais aussi en lien direct avec les citoyen.ne.s ;
- défendre le travail et le statut des archivistes, des professionnel.le.s ou associations travaillant en lien avec les archives pour faire reconnaître leur spécificité et leur donner les moyens d'assurer convenablement leurs missions.

Vous pourrez ainsi trouver sur ce site, des réflexions, des échanges, des articles sur les archives, leurs problématiques, leurs difficultés... et suivre les actions du réseau. Vous pouvez aussi contribuer à faire diffuser vos réflexions...
 
2016 - RN2A - Tout droits réservés
Site internet réalisé par : ASI-45 dépannage informatique, maintenance, cours, site internet et solutions informatiques.